Le mot du président

Le mot du président

Le patrimoine est constitutif de l’identité d’un territoire et de celle de ses habitants. Il offre un récit collectif que notre association peut amplifier et gérer, par ses projets et ses actions. Une association créée par un groupe d’amis qui ont la passion du Patrimoine, avec pour finalité une vocation culturelle. Mais elle a aussi pour accomplissement un intérêt d’utilité publique.

L’association n’a pas qu’un caractère associatif volontariste et occupationnel. Elle doit se situer comme un vecteur d’expertise : par son accompagnement, notre association peut être le support et le partenaire idéal par la compétence de ses intervenants et de ses personnes-ressource (historiens, archéologues, ingénieurs, érudits, amoureux des vieilles pierres,…). Notre action doit s’exercer tout d’abord en direction des habitants du territoire concerné. Il s’agit d’associer les citoyens à la gestion et à la sauvegarde du patrimoine dans le territoire. Cela doit être l’affaire de tous.

Notre souhait est d’identifier le patrimoine de proximité, d’envisager de nouveaux usages, d’encourager les habitants à se l’approprier. Habitants, dont certains, peuvent méconnaître le potentiel patrimonial conséquent de leur commune voire de leur territoire. Il nous faut donc rendre plus vivant le patrimoine par la mise en œuvre d’animations ou par l’organisation d’événements autour des sites patrimoniaux qui les associent. A ce propos, l’engouement actif de nos adhérents, est là pour le prouver.

Il faut également associer les jeunes générations aux enjeux du patrimoine comme vecteur d’identité partagée et de cohésion sociale. En effet, l’école peut jouer un rôle effectif afin de sensibiliser les plus jeunes à la richesse patrimoniale locale.

Nous nous devons de faciliter les effets économiques du patrimoine particulièrement visibles dans le secteur du tourisme. De façon durable le patrimoine est un vecteur d’attractivité et une opportunité pour lutter contre la dévitalisation croissante en grand nombre des centre-ville et centre-bourg.

Notre souhait est d’apporter, si besoin est, une aide aux élus dans le cadre du recensement patrimonial et de les aider à répertorier le bâti patrimonial dans le cadre du PLUI, comme outil de préservation et de valorisation du patrimoine protégé, à l’aide de projets communs. Nous souhaitons également les encourager à faire labelliser le patrimoine de leur commune.

En raison de ces objectifs, l’association est condamnée au partenariat avec les élus, l’office de tourisme, la médiathèque, les établissements scolaires, et toutes les structures de notre territoire.Au départ notre volonté a été de produire une édition papier qui puisse rendre compte du bâti répertorié de notre territoire. Cela demande beaucoup de temps. En attendant les étapes décisives sont recensées sur notre site internet. Mais nous allons nous attacher chaque année à créer une édition papier partielle sur un thème choisi. Cette année nous avons présenté « la guerre  1940-45 à Vivonne ».

Philippe Meunier.