Archives de
Auteur/autrice : pilon

Le monument aux morts de Vivonne

Le monument aux morts de Vivonne

Monument: mot  du latin « momentum » et du verbe « monere » ensemble il signifie « se remémorer »   Un peu d’histoire ….. Le premier monument portant les noms de combattants morts pour la  France, date de 1782-1784 à Nancy et rend hommage à ses « Enfants » lors de la guerre d’Indépendance des Etats-Unis. L’arrêté consulaire du 29 ventôse an VII (20 mars 1800) par la volonté de Napoléon Bonaparte, ordonne l’élévation de colonnes départementales et l’inscription de tous les soldats morts sur le champ…

Lire la suite Lire la suite

Justice et livre de recettes : seigneurie de Vivonne 1489

Justice et livre de recettes : seigneurie de Vivonne 1489

Les archives départementales conservent un document de première importance pour connaître  l’histoire  de Vivonne à la fin du Moyen Âge, c’est le livre de recettes de la seigneurie de Vivonne.[1] Un sauvetage Ces archives furent sauvées, par un heureux hasard, par le curé de Château-Larcher, l’abbé Bénoni Drochon en 1872. Passionné d’histoire il eut le regard attiré, chez l’épicier du village, par les feuillets que ce dernier utilisait pour emballer ses produits. Habitué à déchiffrer les textes médiévaux il reconnut …

Lire la suite Lire la suite

Les Ponts de la Levée

Les Ponts de la Levée

Les Ponts de la Levée 1900 Vivonne est installée à la convergence de 3 vallées sinueuses celles du Clain, de la Vonne, et du Palais. Le bourg s’est développé en bordure d’un étroit éperon calcaire coincé entre la Vonne et le Palais, et sur l’éperon lui-même. La confluence de ces trois vallées implique à cet endroit la présence de zones basses et humides qui ont fortement entravé l’implantation humaine. Depuis ses origines, la ville a vu ses habitants contraints à…

Lire la suite Lire la suite

Henri Pétonnet

Henri Pétonnet

Henri Pétonnet est né à Vivonne le ler mai 1875 de Jean Pétonnet et de Marie Eloïse Delétang. Marié à Vivonne le 13 décembre 1915 à Léonie Fouchier. Elève de l’école communale de Vivonne, Boursier au collège de Civray où il obtient son baccalauréat. Contributions directes Admis sur concours dans l’administration des Finances. Mobilisé le 12 juillet 1915, il est de nouveau inspecteur à Angoulême. En 1918, le Ministre le charge de créer le bureau de l’impôt sur le revenu…

Lire la suite Lire la suite