La fontaine de César

La fontaine de César

La fontaine est située près du pont gallo-romain Romagnon dit de « Roumagnou »  où ont été trouvés (au XIX°) 2 grands bronzes de Nerva et d’Adrien et un précieux fragment d’inscription, relatant la construction de bains par un flamine (prêtre et devin païen).

CAÏUS

MENT MENTIS

DUN LUGDINI

FLAMEN FLAMEN

BALINUM BALINEUM CUM SUIS

S SACRUM ORNAVIT

Caïus originaire de Lyon

Chef du collège des Flamines

prêtre de l’intelligence a, lui et les siens, consacré et orné le balnéaire

La fontaine était donc située près des thermes de Marçay (200m de long -15m d’élévation). Ont été retrouvés les traces et les restes de ces conduits souterrains appelés hypocaustes qui servaient de calorifères, ou de conduites d’eau; à proximité d’une villa gallo-romaine (murs de refend épais de 60 cm) centre d’un grand domaine. On a pu récupérer des fragments de tuiles et de poteries qui ont appartenu à des vases de formes diverses, un morceau de bague en verre noir garni d’un chaton d’émail vert pâle. Les labours ont fait remonter des chapiteaux et des poteries communes.

Aux vacances de Pâques 2005 dans le cadre de l’école ouverte, des collégiens de Vivonne vont réhabiliter la fontaine et la libérer de son envasement. Ils découvrent que les pierres qui jalonnent les flancs de la fontaine sont peut-être des pierres monumentales prises sur des voies romaines ou sur le palais thermal voisin.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *